C’est que disent nos clients sur leurs stages et volontariats à l’étranger avec NICE!

Découvrez l’Argentine

Barbara vit et étudie à Bruxelles et a décidé de prendre une pause de la vie empressée en Europe et venir à Córdoba pour faire un stage de 3 mois dans une entreprise qui est spécialisée dans l’éducation en ligne.

Barbara_1 Qu’est-ce que tu aimes le plus en Argentine et qu’est-ce que t’as impressionné le plus quand tu es arrivée?
J’adore la diversité de l’Argentine. Il ya des glaciers, des jungles et des déserts. Et quand on sort de la ville, on se trouve à la campagne en moins de 30 minutes. Les gens d’ici sont vraiment serviables. Si tu es perdu et demandes le chemin, ils te décrivent non seulement le chemin mais aussi ils t’accompagnent jusqu’à votre destination. Bien que l’Argentine soit un pays immense (surtout par rapport à la Belgique), on se sent plus comme dans un village. Tout est plus détendu.

Quelle est ta expression argentine préférée?
“De donde sos?” C’est la phrase que l’on entende 5 fois par jour, quand les Argentins entendent l’accent étranger inévitable.

Que faut-il savoir avant de venir à l’Argentine?
Pendant que les personnes attendent le bus, ils forment déjà une file d’attente pour définir l’ordre dans lequel ils entrent.

SONY DSC À ton avis, l’Argentine mérite une visite? Et enfin, pourrais-tu résumer ton expérience dans une seule phrase, s’il te plaît?
Sans aucun doute! L’Argentine a beaucoup à offrir.
Au sens propre du terme, l’Argentine est loin de ce que dont je suis habituée mais grâce aux Argentins il n’était pas difficile pour moi de me sentir comme chez-moi.

Aino vienne de la Finlande et étudie relations internationaux à Aberdeen en Écosse. Pour son semestre pratique, elle est venue en Amérique du Sud avec NICE, pour faire 9 mois du stage à l’étranger dans un musée dans le domaine droit de l’homme. Dans le « hermoso quilombo » argentine, elle se sentait à l’aise.
11015895_962295280449790_1438054457_nQuand je me dirigeai vers l’Argentine, il y a presque 7 mois, je ne savais pas ce que je pouvais attendre là-bas. J’avais fouillé dans des guides pour Argentine, mais pour comprendre ce «hermosos quilombo», ce fouillis charmant, je devais y venir et faire l’expérience moi-même. Pendant mon séjour, je n’ai pas seulement amélioré mes compétences d’espagnol, mais j’ai aussi appris à apprécier la manière argentine de la vie, je me suis déplacée jusqu’à la fin du monde et je me suis pris d’amitié pour des personnes chouettes et inspirantes.

Bien que la Finlande et l’Argentine ne soient pas 100% compatibles, je me suis sentie comme chez moi toute de suite. Près de sept mois se sont écoulés maintenant et je pense encore la même chose de Córdoba. Cette ville offre tout ce que je veux: de nombreux étudiants, d’excellentes possibilités de faire de la randonnée dans la région, des gens sympathiques et surtout «buena onda» (bonne humeur). Néanmoins, il y a des choses qui surprennent les Européens, comme les sujets de transports en commun ou le manque du bon fromage, mais bon, ça fait partie de l’expérience.

11076068_962295273783124_672330184_n

Le travail dans une organisation argentine est une expérience vécue; boire Mate, discuter de politique, parler du congé ou de la santé des parents des collègues en font simplement partie. Un moment très spécial de mon stage était la visite du directeur du musée „South African Apartheid Museum“. Mes collègues ont lui expliqué en espagnol comment nous travaillons et ce que nous faisons dans les archives et j’avais le droit de traduire tout.

L’Argentine est un pays immense et il y a beaucoup à voir et à découvrir. Par exemple, j’ai passé un mois en Patagonie, dans le sud de l’Argentine et du Chili. Là-bas, j’ai exploré la région déserte, la flore et la faune. Pour la première fois, j’ai vu des manchots et des dauphins dans leur habitat naturel. En week-ends prolongés, il est une bonne idée de faire des petites excursions. Prenez juste un bus de nuit, par exemple vers Mendoza, et y passez le week-end lors d’une dégustation de vin.

Ici, il est très facile de rencontrer de nouvelles personnes; les Argentins vont facilement au contact des étrangers. En outre, NICE organise de nombreuses activités de loisirs où vous rencontrez d’Argentins et d’autres stagiaires de NICE, alors ne vous inquiétez pas, vous trouverez rapidement des amis. Le plus génial à propos de NICE est qu’ils ont beaucoup de jeunes collaborateurs qui savent quelles questions et quels défis viennent à vous et qui vous aident toujours. Les services qu’offre NICE sont super. Ils organisent tout d’un logement agréable à une nouvelle carte SIM avec un mélange de la ponctualité allemande et la sérénité argentine.

Quant à moi, je peux vous recommander fortement NICE pour faire un stage en Argentine. Et ne soyez pas rebutés par l’accent argentin, vous vous en habituez au fil du temps. Alors, prenez une profonde respiration, réserver un vol et là vous allez!

11073955_962295277116457_1812289374_n_listo

Déjà pendant une année aux Etats-Unis, Christina a pu faire des expériences à l’étranger et maintenant elle voulait faire nouvelles découvertes en Amérique du Sud. C’est la raison pour laquelle elle est venue en Argentine pour faire un stage de 8 semaines dans un bureau de conseil.

christina_1 Qu’est-ce que tu as fait en Argentine?
Après un cours d’espagnol de 3 semaines, j’ai commencé mon stage dans une ONG. Malheureusement, il n’était pas à la mesure des exigences de mon université. Mais NICE a immédiatement réagi et m’a cherché un nouveau stage. Le deuxième stage, dans un bureau de conseil, m’a plu très bien. En outre, j’avais des cours d’espagnol trois fois par semaine le soir.

Quel est le plus bel endroit que tu as visité jusqu’à présent ?

De toute évidence, les « Cataratas de Iguazú ». Le panorama du côté brésilien m’a impressionné, mais ce n’est rien par rapport à la « Garanta del Diablo » au côté argentin.

Quelles sont les plus grandes différences entre ton pays d’origine et l’Argentine ?
En Autriche (et en Allemagne, mon pays d’étude) tout est très bien organisé. En Argentine, cependant, les choses sont parfois un peu plus chaotique, sur la route et au travail. Au début, il était difficile pour moi de m’adapter, mais il était certainement instructif! Maintenant, je suis plus flexible et spontanée. De plus, j’ai aussi appris à apprécier l’improvisation.

DSCN0465Qu’est-ce que tu as aimé le plus / le moins de l’Argentine ?
J’ai aimé que tout le monde était tant ouvert, amical et patient. J’ai aimé les repas, l’architecture et la musique. La seule chose qui m’a un peu ennuyé étaient les bus dans la ville sans horaire exact et les chiens errants qui m’ont poursuivi parfois pendant la course.

Ton mot préféré en langue argentine ?
Pochoclo. Je ne sais pas pourquoi, mais il sonne si drôle et je l’ai aimé manger du pop-corn au cinéma. Le film argentin « Vino para robar » est un de mes favoris – tout simplement hilarant.

christina_5 Argentine – vaut un voyage? Si oui, pourquoi ?
Absolument! Il est un pays immense, très diversifié avec de nombreux endroits à visiter et des gens incroyablement sympathique. L’Argentine est aussi un bon point de départ pour visiter d’autres pays d’Amérique du Sud. Personnellement, je recommande un certain temps pour habiter ici et pas seulement le traverser. Je suis convaincue que vivre dans une culture différente l’on ouvre les yeux et que l’on change sa vision du monde. Et de toute évidence, il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre l’espagnol ou améliorer son espagnol que faire un stage dans ce beau pays.

Ton expérience résumée dans une phrase.
Probablement le meilleur temps de ma vie !

Laura a dû distancer sa patrie bien-aimée pour faire un stage dans le domaine de marketing & medias sociaux à Córdoba. Que dit-elle sur son séjour en Amérique du Sud et les délicatesses argentines ?

10704810_10204692002970103_1659764966_nQu’est-ce que tu as fait en Argentine ?
J’ai travaillé en tant que stagiaire à NICE dans les domaines médias sociaux et marketing. Une de mes tâches principales était la création du site web nouveau avec mes collègues.

Lors de ton arrivée, qu’est-ce qui t’a le plus impressionné ?
Quand je suis arrivé en mars, je savais déjà parler espagnol, mais quand j’ai entendu parler mon colocataire Alejandro … ufff … je ne pouvais que hocher la tête et sourire. Sincèrement, je ne comprenais presque rien. Oui, l’accent cordobes – je devais prendre un peu de temps pour m’y habituer.

Aimes-tu :

  • Dulce de leche? Bien sûr, en remplacement de Nutella. Mais rien ne contre mon bien-aimé Nutella.
  • Mate? Je l’aime montrer la photo du moment quand j’ai goûté Mate pour la première fois. Presque tout le monde riait à ce sujet – ce n’était pas mon goût du premier coup. Mais peu de temps après, Mate avait bon goût et j’ai commencé à aimer la Mate-culture: rencontrer des amis, parler et se détendre lors d’un Mate commun. Je vais y forcer mes amis aussi 😉
  • Fernet? Une affaire ressemblante comme Mate. Au début, on veut le cracher et au fil du temps on ne peut plus sortir sans boire Fernet, bien sûr, mélangé avec du coca.
  • Asado? Oh ouiiii! Chez-moi, je suis très exigeante pour ce qui est de la viande, mais ici … plaisir pur.
  • Empandas? La meilleure collation! Je dois admettre qu’ « arabes » étaient mes favoris.
  • Choripan? Oh mec, comme Choripan me manquera … Il n’y a pas de mots pour cela. Tout simplement le meilleur après une nuit de fête.

mate_before and afterQuel était le plus bel endroit en Argentine?
Il n’y a aucun doute: Puerto Madryn et la Península Valdés – en raison des baleines, de la mer – et parce qu’il est tout simplement à couper le souffle. Je n’exagère pas !

Quelle différence as-tu remarqué entre ton pays d’origine et l’Argentine ?

Il est typiquement argentin de faire la queue, à la maison cependant, tout le monde avait déjà perdu la patience. En outre, les Argentins sont très gentils. Leur hospitalité compense tout ce qui pourrait vous énerver éventuellement.

10681648_10204691987529717_1545087023_nVisiter l’Argentine – oui ou non ? Pourquoi ?
L’Argentine est un pays très civilisé en Amérique latine. Parfois, il semble que la patrie n’est pas tout à fait loin. Et en outre, le pays est extrêmement diversifié, il y a tellement beaucoup de choses à voir et on peut visiter des endroits génials.

Ton expérience résumée dans une phrase ?
Merci Argentine, merci que j’ai fait la connaissance de gens chouettes, que tu m’as montré une culture différente, des mentalités différentes, et que je me connais mieux maintenant … et sans oublier : Merci pour servir d’intermédiaire entre moi et le football et la passion corrélative.

Un tour du monde de 18 mois après l’obtention du baccalauréat, un an d’étude en Nouvelle-Zélande – oui, Lydia est une véritable globe-trotter. De Nouvelle-Zélande elle est venue directement chez NICE en Argentine. Que pense-t-elle de ses premières expériences en Amérique du Sud ?

CIMG7746Lors de ton arrivée, qu’est-ce qui t’a le plus impressionné ?
Pour être honnête, j’ai été impressionnée par tout. Tout a été si différent de ce que j’étais habituée. Par exemple, les distributeurs automatiques de billets étaient vides parfois. Et d’ailleurs, les Argentins boivent du coca comme de l’eau! Cela m’impressionne toujours.

Quelles sont les plus grandes différences entre ton pays d’origine et l’Argentine ?
Je sais qu’il sonne bizarre et on ne le comprend pas si on n’a pas vécu un certain temps en Argentine soi-même mais la vie est tellement différente. Petites tâches quotidiennes durent généralement plus longtemps que chez-soi.

As-tu un hobby spéciale en Argentine ?
On ne s’ennuie jamais à Córdoba. On peut faire autant. Mon objectif personnel était d’essayer tant de bars et restaurants de la ville que possible. Je crois que je l’ai fait tout à fait bien. En outre, je suis courue à la rive de la rivière de temps à autre, j’ai fait des excursions de l’escalade dans les montagnes de la région et j’ai passé du temps avec tous ces gens merveilleux dont j’avais fait la connaissance.

CIMG9185Quel est le plus bel endroit que tu as visité jusqu’à présent ?
J’ai aimé chaque voyage! Bien sûr, Iguazú était un point culminant. Les chutes d’eau sont tout simplement à couper le souffle. Mais aussi Salta et la région autour Jujuy valent certainement une visite. Je n’avais jamais vu des paysages comparables. Il était comme une visite à une autre planète.

Quelle est ta expression préférée en langue argentine ?

No me importa! (Ensemble avec le geste typique d’effleurer ses doigts sur son menton pour souligner la signification.))

Se vaut-il la peine de voyager à l’Argentine ? Pourquoi ? Et finalement, ta expérience en Argentine résumée dans une phrase.
L’Argentine est absolument recommandable! Il est formidable pour élargir son horizon, pour rencontrer de nouvelles personnes, pour apprendre une nouvelle langue, pour faire l’expérience de l’inconnu et pour visiter l’un des plus beaux pays du monde !
Il était mon rêve pendant des années de voler à l’Amérique du Sud pour apprendre l’espagnol et faire l’expérience d’une culture complètement différente – l’Argentine ne m’a pas du tout déçue.

Notre séjour en Amérique du Sud en images

Pour Franziska, son séjour à l’étranger en Argentine a été une expérience inoubliable. Pendant son stage de 6 mois chez NICE dans le domaine de Marketing et Customer Care, elle a bien connue le pays et la culture et a appris à l‘aimer.

Pour moi, l’Argentine est un pays de cocagne. Nulle part ailleurs, n’y a-t-il des tants bons repas. (Asados, empanadas et sans oublier chipas, criollos, mate et choripanes) Cela conjointement avec le paysage diversifié et la cordialité des gens ont rendu mon séjour en Argentine une expérience inoubliable.

Jana est venue en Argentine parce-que amis ont la raconté de la diversité du pays et les gens hospitaliers et ouverts. Donc, elle a fit un stage à l’étranger en Amérique du Sud dans le domaine du travail social, pour même immerger dans la culture argentine.

Il n’y a pas de mots pour décrire comment j’ai passé mon temps en Argentine. Cette expérience a été l’une des plus importantes dans ma vie! Pourquoi? J’ai fait la connaissance de gens de partout dans le monde. La Onda en Argentine est tout simplement d’une beauté indescriptible! Tout me semble beaucoup plus détendu et avec plus d’enthousiasme! Nous avons passé les nuits avec danser la salsa et la cumbia jusqu’à l’aube. Les repas sont vraiment incroyablement délicieux, je ne veux pas me priver d’empanadas, de mate et de dulce de leche.

Merci à NICE qui ont rendu possible cette expérience avec tant d’amour et de soutien!

Melanie est venue en Argentine pour faire un stage à l’étranger de 10 semaines, dans un bureau immobilier à Córdoba. Sa conclusion :

Mon séjour en Argentine était indescriptible. Je n’avais jamais fait la connaissance de gens plus hospitaliers, plus passionnés et en même temps tant détendus. L’Argentine est pour moi l’incarnation de la liberté et de l’aventure – la vie dans l’ici et le maintenant !

Anne déjà était une fois en Argentine pour presque un an. La vie et la culture argentine l’a manqué beaucoup et elle a décidé de revenir. Elle est allée à Buenos Aires pou faire un stage dans une entreprise pour des médias audiovisuels.  Voici son conseil pour vous !

Je ne peux pas vous dire dont vous ferez l’expérience en Argentine. Vous devrez juste y venir et le découvrir par vous-même – et peut-être vous ferez l’expérience d’une grande aventure, ferez la connaissance d’un nouveau savoir-vivre ou tout simplement d’un pays avec beaucoup de nouveaux amis. Pourquoi l’Argentine ? Oui, pourquoi pas ?

Anne G

Isabel est étudiante de tourisme à Görlitz et a décidé de faire un stage à l’étranger en Argentine avec NICE. Ella a travaillé pendant 4 mois dans la vente d’une agence de tourisme international à Córdoba et elle est tombée amoureuse de la culture argentine !

Chaque pays a ses sites spéciaux et ses diversités culturelles. Mais je suis tombée amoureuse de l’Argentine! Danser le tango, manger des empanadas, la langue espagnole et la manière détendue des habitants. De tout cela s’est composé mon séjour et je suis très heureuse que j’ai pu faire ces expériences.

Pendant son programme de Master de technique culturelle et de la gestion de l’eau, Michael a décidé de faire n semestre. Après un cours intensif d’espagnol, il a fait un cours accompagné de 2 semaines pendant son stage.

J’ai appris beaucoup d’espagnol pendant cette période brève de trois mois. Le petit groupe et la professeur motivée m’y ont beaucoup aidé. En outre, le contact avec les Argentins gentils, ouverts et exceptionnellement bavards était toujours une grande aide.

Pendant 6 mois, Claudia était à Córdoba pour faire un stage et elle est tombée amoureuse du style de vie de la ville. Elle résume son expérience ainsi :

Córdoba en été :
Un rêve. Mate dans le parc, cena dans l’un des magnifiques patios des bars à Belgrano, danser dans un boliche jusqu’à l’aube – et tout cela dans un groupe de personnes aimables, ouvertes et plein d’humour. Je me sentais complètement à l’aise en Argentine et je ne voulais pas rentrer !

Sur NICE: le service, les cours d’espagnol, les stages et volontariats

Dans le cadre de ses études des sciences culturelles, Jonas a fait un stage de 5 mois dans le domaine de marketing international. Voici il vous raconte qu’il a aimée le plus à Córdoba :
1_Jonas2En total, j’étais pour 5 mois avec NICE à Córdoba, en Argentine, et je l’ai vraiment aimé. Au début, j’étais un peu sceptique parce que c’est plutôt une petite organisation. Mais rétrospectivement, je ne le comprends plus parce que je trouve que tout est plus personnel et il vous donne la possibilité de vous habituer plus vite. Un point positif est que vous pouvez simplement aller au bureau (Córdoba) et vous pouvez dire si quelque part le bât blesse. Surtout au début, quand on ne peut pas encore régler toutes les choses soi-même, par exemple, si la carte SIM ne fonctionne pas ou quand on ne sait pas où changer de l’argent, l’avis des gens qui sont sur place valent son pesant d’or.

1_Jonas1Ce que j’ai aimé du cours de langue était que nous n’avons pas seulement pioché la grammaire, mais nous avons aussi fait des digressions en espagnol sur l’histoire, la culture et la politique, ce qui permet une compréhension plus profonde. En outre, la professeur a également des connaissances de base en allemand, ce qui aide beaucoup parce qu’elle se rend compte des raisons pour lesquelles on fait de certaines fautes et en peut aborder très bien. Je suis en train de m’organiser pour mon examen de CELU et je suis très confiant que je vais atteindre mon objectif que je me suis fixé pour ces mois.

Concernant le sujet du logement: Je vis avec une Argentine, milieu des années 30, dans un appartement qui est situé très central. Au début, il y avait quelques difficultés de communication parce qu’il y a un dialecte spécial à Córdoba mais entretemps nous nous comprenons très bien. Je n’ai jamais voulu lui parler en anglais pour que mon espagnol se développe le mieux que possible. Seulement la chaleur me tue de temps en temps.

Je trouve dommage que Nice soit souvent escamoté parmi les grands fournisseurs parce que, en somme, je peux recommander NICE avec bonne conscience à tous égards.

1_Jonas3

Gülcin en avait toujours rêvé de faire l’expérience de l’Amérique du Sud. Avec un cours d’espagnol et un stage de très courte durée elle a profité pleinement de ses vacances semestrielles et réalisé ce rêve. Comment a été son expérience avec NICE et pourquoi veut-elle revenir à l’Argentine ?

Pourquoi j’ai choisi NICE ?

Quand j’ai vu l’annonce de NICE dans notre avis de recrutement, j’ai simplement commencé à écrire. Et les réponses étaient très sympathiques; cela peut paraître étrange maintenant, mais la manière de parler à moi et de me traiter était si différente, si cordiale, pas si formelle. Et cela m’a finalement décidé à tenir le contact en marche et je n’etais pas déçue à la fin.

En conséquence, je recommanderais certainement NICE, si seulement en raison du service personnalisé qu’on obtient et à cause de la cordialité. On peut appeler, n’importe de quelle raison, il sera pris soin de l’affaire immédiatement. Je ne peux pas vraiment le décrire, vous en devez avoir fait l’expérience vous-même. C’est presque un soin de 24 heures.

https://www.youtube.com/watch?v=Z8kgEdLixcw

Mon stage et mon cours de langue

J’ai fait mon stage dans le domaine de la commercialisation d’une école de langue en ligne. J’ai soutenu l’entreprise avec le marketing en ligne ce que m’a beaucoup plu.

Parallèlement à mon stage, j’ai fait un cours d’espagnol à NICE dont je ne peux que rapporter des aspects positifs. Les professeurs sont très professionnels et ils se sont toujours occupés de moi. Les leçons individuelles que je visitais étaient évidement une chose spéciale parce qu’on ne devait pas partager l’attention. Cela a rendu la chose encore meilleure et plus facile. En outre, on est entouré par l’espagnol toute la journée ce qui facilite l’apprentissage également.

Avant de commencer son stage à l’étranger dans le domaine de relations publiques et de marketing en Argentine, il a fait un cours intensif et un cours commercial dans l’école de langue de NICE. Les cours de langue lui ont donné une base idéale pour son stage.
CIMG1952Pour moi, Córdoba était une experience incroyable! La raison n’était pas seulement le temps agréable et les argentins amables et serviables. Le cours de langue de NICE a assuré que je pouvais jouir des conversations avec des gens après seulement quelques semaines . Il m’a donné une bonne base pour le stage aussi.

Une raison était la petite taille de groupe qui a facilité les choses pour notre professeur pour qu’elle puisse s’occuper de nos problèmes individuels. Elle m’a aussi fourni de la littérature et m’a donné de bonnes connaissances concernant la mentalité argentine dans les cours de conversation. Un entraînement à l’extérieur spécial était un apprentissage purement interactif qui garantissait que le fait de faire du shopping, aller à la poste ou à l’office du tourisme ou aller en bus n’était plus un obstacle. Le cours de langue business espagnol que j’ai fait aussi m’a rassuré davantage pour mon stage parce que je connaissais déjà du vocabulaire spécifique.

P1080315Un autre avantage à mentionner est le domicile. J’ai eu une chambre dans un appartement d’une argentine adorable qui a pris son temps pour me parler souvent et pour m’expliquer le comportement et la mentalité des gens. Bien sûr, vivre à Córdoba est différent de la vie en Europe, mais je n’ai jamais senti un défaut.

Je peux conseiller cette expérience à chacun qui veut apprendre la langue, connaître ce pays merveilleux avec ses habitants intéressants et qui veut avoir un aperçu de la vie de travail ici.

CIMG2565_listo

Un ami de Joana lui a convaincu, qu’elle nécessite une pause de la vie quotidienne en Europe, et qu’il faut aller en Argentine. C’est la raison pour laquelle, elle a décidé de faire un stage à l’étranger de 12 semaines à Buenos Aires. Comment elle a éprouvé son temps en Amérique du Sud et pourquoi elle a choisi NICE ?
Joana1De moi :
Je m’appelle Joana, j’ai 26 ans et je me trouve dans les étapes finales de mes études en gestion d’entreprises à Dortmund. Mes études ont une orientation internationale et c’est pourquoi je suis venue à l’Argentine. J’y voulais encore faire des expériences de travail, améliorer mon espagnol et aussi faire l’expérience d’une nouvelle culture. Ainsi, je connecte un stage professionnel avec mon goût des voyages.

Pourquoi l’Argentine ?
L’idée d’aller à l’Argentine ne m’est pas arrivée tout seule. Un de mes amis avait déjà étudié à Buenos Aires et m’a donné l’idée de m’informer un peu plus de ce pays. Puis j’ai vu qu’il y a, par exemple, les chutes d’Iguazu ou les déserts salés et je me suis rendue compte de qu’on peut se sentir en sécurité bien qu’il soit tout à fait différent de l’Europe. J’ai aimé cette combinaison: D’un côté, il y a la culture différente et diversifiée, une langue fascinante et la diversité des paysages. De l’autre côté, je peux voyager en sécurité et les gens sont tellement gentils, ouverts et serviables.

Joana3Pourquoi NICE ?
Je suis tombée sur NICE par l’affiche de notre office international dans laquelle était déclaré qu’ils me vont assister dans trouver un stage en Argentine. Ensuite, je suis directement allée sur le site web et je les ai trouvées tout de suite attrayants mais j’étais encore incertaine. C’est pourquoi j’ai pris contact et cela m’a convaincue parce que tous étaient très proches et serviables. Il me semblait comme une amie qui voulait me soutenir.

Pourquoi je recommanderais NICE ?

Je recommanderais NICE parce qu’on se sent directement à l’aise grâce à leur serviabilité et on reçoit de l’aide et surtout des solutions flexibles pour quelconque difficulté ou question. De plus, ils t’aident également à trouver un bon départ à la vie en Argentine et au travail.

Joana2_listo

En premier, Mira ne voulait qu’apprendre l’espagnol à Córdoba mais puis elle a fait un stage quand même. Elle était si ravie qu’elle a retardé son voyage à travers l’Amérique du Sud pour rester plus longtemps … Mais qu’est-ce qu’elle a tant aimé de l’Argentine ?!

L’étudiante des sciences culturelles a décidé de faire uns semestre pratique en Amérique du Sud ! Pendant un stage à l’étranger de 3 mois dans l’administration d’un parc national, elle a fait la connaissance avec l’Argentine et elle a appris à l’aimer.
fotosabineDéjà avant mon départ pour l’Argentine, NICE m’a soutenu et aidé avec tous mes problèmes et mes questions. Et aussi pendant mon séjour de 6 mois, je pouvais toujours faire confiance à l’aide de NICE.

Pendant les premières 5 semaines, j’ai fait un cours d’espagnol intensif avec un autre étudiant de langue. Le concept d’apprentissage avec la grammaire et la production des textes en relation avec l’entraînement à l’extérieur et la communication dans les situations quotidiennes permettent rapidement de grands progrès. La matière était bien préparée et le professeur l’a bien transmise. L’atmosphère dans les cours est très amicale et donc, le temps passe vite.

Pendant mon stage de 3 mois, j’ai pris un cours d’accompagnement de stage, de cette manière, j’avais la possibilité de renforcer mes connaissances de langues et clarifier des problèmes (de langue) que j’ai rencontrés dans la vie quotidienne.

Grâce à mon stage dans la centrale d’un parc national, mes connaissances de langues se sont améliorées significativement, j’ai appris beaucoup sur la mode de vie des argentins et je pouvais faire des expériences qui sont très utiles pour ma vie personnelle et professionnelle. Mes collègues étaient très gentils et toujours prêts à m’aider. Grâce à eux, j’ai connu beaucoup d’Argentine en toutes ses facettes, puisqu’ils m’ont ramené dans de divers parcs (régional et national), mais aussi aux fêtes privées, des congrès et des entretiens dans tout le pays.

Pendant ce temps, j’ai vécu chez une étudiante argentine qui a mon âge. Grâce à elle, je pouvais pratiquer mon espagnol tout le temps et faire des amitiés avec des argentins. De cette façon, je pouvais faire la connaissance de la vie des étudiants et la vie nocturne de Córdoba. L’appartement était très central, proche de mon lieu de travail et très confortable.

Pendant le 6 mois en Argentine, je n’ai pas seulement appris beaucoup, mais j’ai passé aussi un très bon temps avec des nouveaux amis. Je pouvais bien profiter de mon temps et j’avais la possibilité de voyager et faire beaucoup de choses malgré mon travail et les cours de langue. Grâce à des expériences que j’ai fait là-bas, j’ai appris beaucoup de choses sur la culture et non pas seulement la culture argentine, mais aussi la mienne.

Je peux conseiller le séjour en Argentine, organisé par NICE, à tout le monde.

Mark a prix une pause de sa vie étudiante en Autriche et a voyagé en Amérique du Sud pour une durée de 5 mois. Pendant ce temps il a eu un séjour de 4 semaines en Argentine et il a fait un cours intensif dans l’école de langues de NICE à Córdoba.
11-Mark Internship-Spanish courses-ArgentinaJe suis venu ici pour étudier il y a 4 semaines… maintenant, c’est mon dernier jour à Córdoba et je peux regarder à 4 semaines en arrière dans une belle ville, avec des gens très gentils et amables. Mon cours était très intensif, mais j’ai appris beaucoup.
Córdoba est une très belle ville, le centre paraît plus compact et plus accueillant que l’on ne pourrait se l’imaginer d’une ville aussi grande. L’ambiance est plutôt méditerrannéenne. Les gens sont aussi très sympas. J’ai vécu chez un particulier et Laura, mon hôtesse, était adorable et j’ai eu une chambre fantastique avec une terrasse! Les profs sont jeunes et drôles, ça ne pouvait pas être mieux!
Je peux conseiller NICE à chacun d’entre vous, je pense qu’ ils sont les meilleurs (en passant, non seulement ils sont incroyables en ce qui concerne la qualité et l’ambiance des cours, mais ils sont aussi moins chers que les autres écoles sur place).
Demain, j’arriverai à Buenos Aires, pour la seconde fois, exactement 5 mois après mon arrivé ici en novembre. Il me semble que c’était il y a une éternité, j’ai vu tant de belles choses, rencontré tellement de gens que je ne me suis jamais ennuyé en voyageant. Mon voyage est très intensif, chaque jour, il y a tant de choses à découvrir et à vivre. Cependant, comparé à l’Asie, c’est un peu plus dur de voyager ici, les expériences et ce que j’en retiendrai sont d’une autre dimension.
Carsten, absolument voulait faire la connaissance avec la culture de l’Amérique du Sud et aussi s’engager socialement. Il a pu mettre en pratique les deux choses pendant un volontariat en Argentine ! Voici vous pouvez savoir plus de ses expériences avec l’entrainement de conversation et de dehors.
P1060404Mon expérience avec le cours de conversation et l’entraînement à l’extérieur :

Il était mon premier jour à Córdoba et j’étais encore fourbu par le voyage. Je suis sorti à la ville pour rencontrer deux filles. Un peu plus tard nous nous trouvions à un lieu touristique appelé Buen Pastor. Nous étions assis sur l’herbe, buvaient de mate et parlaient des vêtements des gens et les différences de la mode et encore plus.

C’était mon premier jour du cours de la conversation! Au contraire de ce que j’avais attendu, il était plus comme si je m’entretenais avec mes amis – mais en espagnol! Lucía, la professeur du cours de conversation, est environ de mon âge, c’est pourquoi elle avait toujours des sujets intéressants à discuter à la main. L’autre fille était mon camarade de classe. Toutes les tailles de classe à NICE sont limitées de sorte que vous faites la connaissance de vos camarades de classe très vite et vous pouvez poser toutes sortes de questions au professeur. Le matin, j’avais toujours un cours de grammaire et puis il y avait le cours de conversation et l’entraînement à l’extérieur. L’entraînement à l’extérieur consistait en aller à des endroits comme le bureau de poste, un restaurant ou même un kiosque et de parler avec les habitants, tandis que Lucía nous donnait des conseils et des instructions. Pour les classes de conversation nous restions à l’intérieur et parlions de toutes sortes de sujets, surtout de l’Argentine et les différences à notre patrie.

Le temps est passé comme en vol et il était le dernier jour de l’entraînement à l’extérieur quand j’ai soudain pris conscience de combien j’avais appris.

la calera_listo

Déjà en Australie et au Canada, Stephan a pu faire beaucoup d’expérience à l’étranger. Il étudie gestion d’entreprises internationales à Dortmund et il a trouvé important de savoir comment fonctionne une entreprise en Amérique du Sud. C’est la raison pour laquelle il est venu en Argentine pour faire un stage à l’étranger de 10 semaines.
CIMG2001_listoJ’ai décidé assez spontanément de faire un stage en Argentine avec un ami. Toute de suite, on a contacté NICE parce que l’on a entendu dire de cette organisation d’un autre étudiant qui était très satisfait. On a reçu une réponse très vite et ils se sont donnés de la peine pour nous aider et ils se sont donnés tant de mal que l’on était capable de commencer notre stage bientôt. Les gens de NICE nous ont aidé beaucoup et ils ont tout fait pour que l’on ait un séjour aussi agréable que possible. Avant le stage, on devait améliorer nos connaissances en espagnol et c’est pourquoi on a fait un cours de langue intensif de quatre semaines et un cours business d’une semaine. C’était incroyable: On a tellement vite appris la langue! Les professeurs sont très compétents et après quelques temps, on se sentait capable de commencer à travailler. L’entraînement à l’extérieur nous a aidé à nous débrouiller en faisant du shopping, à la poste etc. et on a appris le vocabulaire nécessaire. Le stage était exactement ce que l’on cherchait et nos attentes étaient ambitieuses. En outre, le logement était parfait, lui aussi: on a vécu chez un argentin qui était très gentil et on a vite fait des amis. En résumé, NICE était le meilleur choix, le plus honnête et le plus individuel pour nous et je les remercie pour ce temps merveilleux dans un beau pays.

P1080318_listo

Après le baccalauréat: Notre Gap Year en Amérique du Sud avec NICE

Après avoir terminé le baccalauréat, Aline a pris le chemin d’Argentine pour y faire son stage médical. En passant, elle a aussi appris l’espagnol et a découvert l’Amérique du Sud avant de rentrer à la maison pour commencer l’étude de la médecine.

Mon séjour en Argentine a changé ma vie. J’ai appris des Argentins à prendre la vie facilement. J’y ai fait la connaissance de tant de gens sympathiques avec lesquels je suis encore en contact .

Il y a deux ans, le frère aîné de Bianca était en Argentine avec NICE. Maintenant, c’est à elle d’explorer le grand monde entier. Et un cours d’espagnol à Córdoba semble parfait pour partir à l’aventure de l’Amérique du Sud.

173076_103745823041214_3646042_o_listoComment décrirais-tu NICE avec quelques mots ?
Une bonne ambiance, des gens sympas, des professeurs motivés.

Qu’est-ce que tu as apprécié le plus de NICE ?
Le groupe Facebook qui nous a toujours fourni des nouvelles et les activités de loisirs qui sont organisées par NICE.
Comme je n’ai pas seulement voyagé par l’Argentine NICE a été mon école de langue et en même temps un lieu de rendez-vous pour entrer en contact avec d’autres voyage-aimants.

De quelle chose as-tu profité le plus ?
Des très bons professeurs!!! et des gens serviables qui vous aident vraiment à profiter de votre séjour.

Qu’est-ce que tu n’oublieras jamais ?
Paint Ball !

10931265_10205575711101106_2862907930476993642_n

Recommanderais-tu NICE à un ami ?
OUI ! Mon frère m’a conseillé l’école de langue de NICE et je suis également convaincue comme lui avant 2 ans. Je ne peux pas imaginer une meilleure école.

Qu’est-ce que va te manquer de l’Argentine ?
La contenance, Mate et les gens gentils.


Que recommandes-tu aux nouveaux venus à l’Argentine ?

Emportez du liquide. C’est mieux qu’utiliser une carte de crédit.

10623458_829216380474716_3145808373149820297_o

Apprendre l’espagnol – as-tu atteint ton but ?
Je n’avais que quatre semaines mais mes professeurs ont fait leur travail très bien. Les leçons, les professeurs, le concept … tout simplement FANTASTIQUE.

On nous demande souvent si l’accent argentin est vraiment si fort, que penses-tu ?
Oui, c’est vrai mais on s’en habitue vite.

Merci !

Pourquoi Eva voulait définitivement aller à l’étranger après le baccalauréat ? Pour elle, un séjour à l’étranger est la première étape vers l’indépendance  après 13 ans d’école. Elle a fait ses bagages et est venue en Argentine pour un stage de 3 mois dans une galerie d’art.

Récemment quelqu’un m’a demandé de nouveau comment il était en Argentine et chaque fois je partage mon enthousiasme pour les gens chouettes dont j’ai pu faire la connaissance. Lesquels m’ont accueilli comme un membre de la famille. Je me sentais vraiment à l’aise. Les Argentins sont très curieux ou on pourrait dire ouverts et cordiales, comme vous voulez. En tout cas, je me suis immédiatement senti bienvenue partout et c’était merveilleux.

Aussi David a fait une pause après le stress du baccalauréat ! Il est venu en en Argentine pour travailler dans une ONG qui s’occupe de sans-abris pour 6 mois. Avant, il a fait un cours d’espagnol pour être bien préparé pour son travail.
David3Où étais-tu en Argentine ?
J’ai habité 7 mois à Córdoba.

Qu’est-ce que tu as fait en Argentine ?
J’ai travaillé dans une organisation dans laquelle nous avons soutenu des sans-abri, par exemple, nous avons cuisiné pour eux et leur fournit des vêtements et des médicaments.

Lors de ton arrivée, qu’est-ce qui t’a le plus impressionné ?

Que tout le monde sourit.

Quelle différence as-tu remarqué entre ton pays d’origine et l’Argentine ?
La qualité de la viande et que les gens sont si ouverts. J’ai un hobby particulier : boire Mate.

Comment sont les Argentins?
Ouverts, fous, détendus.

Visiter l’Argentine – oui ou non ? Pourquoi ?
Bien sûr ! L’Argentine est un pays magnifique, elle a une culture intéressante et vous rencontrerez beaucoup de gens fous et en même temps complaisants. Pour résumer mon expérience dans une phrase: La meilleure idée que j’ai eu de longue date !

David1

Sur notre aventure à l’étranger en Argentine

Depuis que je suis revenue en Allemagne, je réfléchis à la façon dont je peux raconter mon expérience et mon aventure en Argentine en seulement quelques lignes. Verdict: Ce n’est pas possible! C’est pourquoi ici il n’y a que quelques aspects.
Kerstin

Organisation NICE: Toutes mes félicitations! On a un encadrement optimum et on peut également dire que les gens de NICE ont toujours une oreille ouverte pour t’aider. Ils te soutiennent et t’aident dans n’importe quelle situation.
Cours de langue: Simplement le top: Les cours de grammaire et ensuite l’application directe de la langue à travers des exercices de conversations (avec la prof ou dans la rue avec d’autres argentins). Fatigant, mais très efficace!

kerstin tere_listoStage à l’étranger: J’ai fait mon stage dans le département biologie à l’université de Córdoba et j’ai même pu réaliser mon propre projet: recherche sur la production de parfum de Prosopanche americana. C’était très intéressant et dès le début, j’ai eu vraiment quelque chose à faire, comparé à la fin de mon stage où mon travail s’est considérablement réduit, si bien que j’avais plein de temps libre. J’aurais bien aimé avoir plus de travail. Mes collègues, qui cependant étaient très gentils et me permettaient de gérer mes horaires de travail comme je le voulais, s’occupaient des tâches principales. De plus, en automne ce n’est pas la meilleure saison pour travailler avec les plantes. Je pense que durant le printemps et l’été argentin, j’aurais eu plus de travail.
Remarque (pas seulement relatif à mon travail): le temps de travail argentin n’est pas à 100% efficace.

Hébergement: J’ai vécu avec une très, très gentille étudiante dans le centre. J’ai vraiment eu du pot, ça n’aurait pas pu être mieux!!!

Córdoba/Argentine: Je suis restée 4 mois et demi en Argentine et je n’ai pas pu tout voir. L’Argentine est gigantesque et propose d’infinies possibilités, et des paysages merveilleux dans des contrées remarquables.
La province de Córdoba a aussi beaucoup à proposer. Pour les amoureux de la nature les Sierras sont une parfaite destination de voyage. Mais la ville en elle-même est également très attractive, avec sa quantité d’étudiants.

DSCN0847Conseil: Prenez juste le nécessaire! Vous trouverez pleins de possibilités de faire des achats pour des prix vraiment avantageux à Córdoba/Argentine.
Je peux seulement vous conseiller de voyager le plus possible, pour apprécier la diversité et la beauté de l’Argentine! Et peu importe où que vous aillez, vous trouverez partout des argentins qui vous accueilleront les bras ouverts.
Donc: Qu’est ce que vous attendez? Fonce!

Janice était en Argentine avec NICE pour 12 semaines et a fait un stage à l’étranger dans le domaine de Customer Care et Marketing international.  Ici elle révèle son endroit absolument préféré en Argentine !

Je suis venue à l’Argentine parce que j’avais toujours voulu aller à l’Amérique latine. En outre, j’aime voyager et faire l’expérience d’autres pays et cultures, je parle espagnol et j’ai déjà étudié une demi-année en Espagne ce qui a été une expérience géniale pour moi.

L’Argentine est un pays magnifique avec de nombreuses facettes différentes. Jusqu’à présent, les chutes d’Iguazu m’ont plu le mieux parce qu’il y est si différent qu’en Allemagne: Il y est chaleureux comme au tropique avec une variété d’animaux et un paysage dont on doit définitivement avoir s’émerveillé.

https://www.youtube.com/watch?v=KtvX2WXRsIc

Pour choisir un lieu pour mon stage, Córdoba m’a attiré le plus car elle est la deuxième plus grande ville en Argentine et quand même assez dégagée. La ville attire avec tous les bars et les nombreuses belles places. En outre, il y a une grande scène artistique avec le « Paseo de las Artes » (marché d’artisanat d’art) le week-end, le meilleur endroit pour une promenade ou pour les souvenirs.

Ceci est le complément parfait à mon travail qui me plaît aussi très bien parce que j’ai beaucoup de collègues sympathiques. Il diffère de l’Allemagne parce qu’on développe plutôt une relation amicale avec ses collègues, on se tutoie toute de suite, par exemple, et on n’utilise pas l’appel formel.
NICE s’est préoccupé très individuellement de moi, grâce à eux j’ai fait la connaissance de nombreux nouveaux gens sympas et ils m’ont facilité mon départ en Argentine. Par conséquent, je recommanderais NICE à tout moment.

En résumé, mon séjour a été une expérience incroyablement belle pour moi à cause de gens sympathiques et parce que la vie est si belle ici. J’aimerais rester encore !

„ Tuve una experiencia muy buena y quisiera quedarme! ”

Pauline étudie « littérature et langues » à son pays d’origine, la France. Pour 7 mois, elle était en Argentine avec NICE pour perfectionner son espagnol et pour faire un stage. Elle a travaillé comme journaliste d’un magazine en ligne. Devenu curieux? Dans la vidéo, elle raconte de son expérience sud-américaine.

Après un séjour de 3 mois an Argentine, Verena est 1000% sur que elle va revenir ! Quelles impressions elle a gardé ? Beaucoup de souvenirs qu’elle ne va jamais oublier !
1-Verena1_listoJe me suis assise dans l’avion et j’ai réalisé que j’étais réellement en chemin pour l’Argentine – sans savoir ce qui m’attendait, car pour ainsi dire j’ai quasiment sauté de mon bureau à l’avion…mais j´aurais trois mois pour le découvrir…

Après un vol qui m’a paru une semie éternité, je suis arrivée dans mon nouveau chez moi, un appartement en plein milieu du centre. Bien que j’aurais aimé encore un peu dormir, j’ai rassemblé les trois mots d’espagnol que je connaissais pour faire connaissance avec mes colocs. J’étais convaincue que j’allais me sentir ici comme à la maison, car les filles étaient super gentilles… ensuite je suis tombée dans un sommeil profond, et ce, jusqu’au lendemain matin…

Quand je me suis réveillée, il était tellement tard que mes colocs étaient déjà parties. J’étais impatiente de découvrir mon nouvel environnement mais devais aussi absolument trouver une banque, pour retirer des pesos argentins. Tout c’est passé naturellement et j’ai fait immédiatement connaissance avec l’amabilité et la serviabilité des Cordobèses, si bien que, malgré la barrière de la langue, ce fut un jour fructueux.

Directement j’ai eu le sentiment que j’allais me sentir bien ici et pendant les mois qui suivaient ce sentiment perdurait.

A midi, j’ai eu mes premières heures de cours de langue. Avec le recul, je peux dire qu’il ne faut pas se laisser impressionner par les petites difficultés au début et du sentiment de cafouillis quelquefois. On doit commencer à parler – ce qui est très utile quand on doit constamment utiliser la langue pour communiquer.

1-Verena3Avant de commencer mon stage, je suis allée quelques jours à Salta et Jujuy, et plus tard j’ai également eu l’occasion de faire des petits voyages pendant les week-ends. Il y a vraiment beaucoup à découvrir et on ne doit pas se laisser impressionner par les grandes distances – les bus qui traversent le pays sont vraiment supers!!!

J’ai fait mon stage dans un bureau d’architecte et d’architecte d’intérieur, et déjà après quelques jours, j’ai eu le sentiment que j’avais travaillé ici depuis une éternité. L’atmosphère de travail était parfaite, j’avais des collègues très gentils et j’ai tout de suite été incorporée dans le processus de travail. C’était une expérience passionnante, car beaucoup de choses étaient en partie différentes, mais d’un autre côté, d’une façon surprenante, très similaires.

Quand le temps des adieux est arrivé, je ne pouvais pas m’imaginer de rentrer avec joie en Allemagne. J’ai donc repoussé mon vol de retour pour rester quelques jours de plus. Et si ni une présentation, ni un diplôme ne m’avaient attendu, je n’aurais rien eu contre rester quelques mois en plus…

J’ai ramené avec moi tellement de beaux souvenirs – mais surtout j´avais l’idée en tête que dans quelques mois (après mon diplôme), j’allais revenir pour un an. Il y a encore tellement de choses à découvrir et dans mon coeur subsistent beaucoup de souvenirs et avant tout, de nombreuses personnes que j’ai connues pendant ce temps si court.

1-Verena2_listo

Sandra a déjà étudie un semestre en Argentine et ne voulait pas partir. Alors elle a décidé de rester là bas pour faire un semestre pratique. Elle a réalisé un stage à l’étranger de 5 mois à Córdoba.
P1080242Je suis arrivée à Córdoba en janvier. A ce moment-là, j’ai déjà étudié 5 mois à Mar del Plata, c’est pourquoi je n’ai pas fait des cours de langue offerts par NICE. Bien que j’aie fait la connaissance de «la vie argentine» pendant quelques mois, j’ai vite remarqué que Córdoba est spécial. Les gens sont très sympas, intéressés et ouverts, la vie est tellement tranquille. Je me sentais comme chez moi après une semaine.
Córdoba est tellement unique grâce à ses habitants, mais la ville elle-même a ses avantages. C’est une grande ville en raison des nombreux étudiants de l’Argentine entière qui suivent des études à l’Université de Córdoba. Et, ce qui m’a plu le plus, c’est ce que tu as seulement besoin d’une heure en bus et tu arrives dans les Sierras, une region magnifique avec de la nature, des lacs et des montagnes.
P1080227Le soutien par NICE, avant et pendant ton séjour, est génial. C’est une petite entreprise qui se situe à Córdoba, c’est pourquoi le contact est très personnel. Les gens qui y travaillent se donnent beaucoup de mal à t’aider en tous les sens. Le stage lui-même était bon aussi: mes collégues étaient très gentils et ils ont essayé de rendre mon temps aussi agréable que possible. La seule chose negative à mentionner était qu’au début, il n’y avait pas grand-chose à faire. Mais l’amabilité de mes collegues m’a indemnisé pour cela et je n’éprouvais pas le besoin de changer l’entreprise. Je peux absolument conseiller NICE comme agence, non seulement de ma propre expérience, mais aussi à cause des récits d’autres personnes concernant ses agences. Córdoba en tant que ville est un bon choix à cause des traits mentionnés ci-dessus. En ce moment, je suis encore à Córdoba et le temps passe très vite. Je ne peux pas m’imaginer de rentrer en Allemagne dans quelques semaines et j’aimerais bien rentrer en Argentine un jour ou l’autre.
Sans idées concrètes du pays, des habitants ou de la langue, je suis allée en Argentine pour y rester sept mois, apprendre l’espagnol, travailler, voyager et faire la connaissance des gens.
Au début, c’était assez difficile de ne rien comprendre. Il y a beaucoup de choses à apprendre et peu de temps libre. Mais cela change bientôt. Quand le stage commence, on fait vite la connaissance des gens et on est forcé de parler espagnol, cette nouvelle langue étrangère. Tantôt, on pense en espagnol et on s’écrit des textos en espagnol avec des amis allemands. C’est étonnant comment on apprend tellement vite une nouvelle langue sur place.
Les stages sont, à mon avis, très différents. J’ai travaillé dans une école spécialisée et cela m’a plu beaucoup. Dès le début, j’étais incorporée dans tout le travail – et le travail avec des enfants et adolescents n’est jamais ennuyant!
Pour moi, ce séjour de sept mois était une expérience merveilleuse. Il y a tant de choses à voir et chaque endroit est spécial. Les gens sont très accueillants et patients, ils sont toujours prêts à expliquer l’histoire, la politique ou la culture argentine à chacun. Surtout les colocataires aident beaucoup à faire de nouveaux amis et à se sentir comme chez soi dans ce pays à l’autre bout du monde.
À la fin de ses études dans le domaine des sciences culturelles, Helge est venu à Córdoba pour faire un semestre pratique. C’était très important pour lui, de faire la connaissance avec les différentes structures du travail, pour avoir la possibilité de les comparer avec les allemands.
DSCN0844_listoJe suis arrivé en novembre à Córdoba, mois correspondant au début de l’été argentin. Ce n’est pas seulement le changement de temps, entre le temps pluvieux du nord de l’Allemagne et le soleil argentin, qui est énorme. C’est aussi l’amabilité, l’intérêt et la réceptivité des Cordobèses, leur forme de communication, qui m’ont tout de suite fait prendre conscience que j’avais fait un énorme bond au – dessus de l’Atlantique.

Dans les premiers jours, à part faire connaissance avec la ville, avec mes colocataires, avec qui je me suis super bien entendu, j’ai également commencé mes trois semaines de cours de langue intensifs. La professeur de langue qui était éperdument gentille et compétente, a pu m’inculquer de très bonnes connaissances d’espagnol d’Argentine– cela m’a beaucoup plu et les cours m’ont beaucoup servi. J’en ai repris pendant mon stage et ce, jusqu’à la fin de mon séjour (je suis resté, dans le cadre d’un semestre à l’étranger, un an à Córdoba).

P1010442Avec la langue on peut, selon moi, très bien s’arranger, dans la mesure où l’on bosse un peu, et avant tout, que l’on franchit la barrière de la peur de parler et de la peur de faire des erreurs.

J’ai fait mon stage de huit semaines dans le département management de la culture, dans un groupe de travail, qui comportait des membres d’une université privée cordobèse et des employés d’un centre culturel. Ce groupe de travail évaluait la vie culturelle à Córdoba et a préparé, durant le temps de mon stage, un Diplomado (une sorte de cours de perfectionnement) dans le domaine du management de la culture. Ma tâche principale consistait à évaluer les données des instances officielles de la culture, -sur la base d’un support téléphonique, de leur présenter notre travail et de les inviter au Diplomado. On peut décrire ce travail comme un soin du réseau. Le contenu avait cependant moins d’enjeu que le côté linguistique: Les nombreux appels étaient un très bon exercice de langue, et a également fait disparaître ma peur de me rendre ridicule en espagnol. En conclusion, ce travail m’a donné beaucoup de plaisir – en raison également d’une équipe de collègues très gentils et jeunes.

P1010455_listoJe peux évaluer le travail et l’offre de NICE, d’extrêmement positifs et explicitement, je les en félicite: le contact est très gentil, le prix est correct et l’offre est très bien faite. On a le sentiment – que ce soit du point de vue de l’hébergement, de l’école de langue ou de la place de stage – que l’équipe de NICE ne recherche pas n’importe quoi, mais qu’avant tout la priorité est mise sur la qualité.

Je peux seulement conseiller à chacun de réfléchir sur la réalisation d’un séjour de longue durée à l’étranger. Cela ne peut que donner à chacun une nouvelle impulsion personnelle.

Je suis très content de m’être décidé pour Córdoba pour un stage ainsi qu’un semestre à l’étranger, et je suis relativement convaincu que ce ne sera pas mon dernier séjour en Amérique du Sud.

Quand Jana es arrivé en Amérique du Sud, elle n’a que parlé un mot d’espagnol. Néanmoins, elle a accepté le défi et a fait un stage à l’étranger après seulement huit semaines de cours de langue avec NICE.
take 3 036_listoSans idées concrètes du pays, des habitants ou de la langue, je suis allée en Argentine pour y rester sept mois, apprendre l’espagnol, travailler, voyager et faire la connaissance des gens.

Au début, c’était assez difficile de ne rien comprendre. Il y a beaucoup de choses à apprendre et peu de temps libre. Mais cela change bientôt. Quand le stage commence, on fait vite la connaissance des gens et on est forcé de parler espagnol, cette nouvelle langue étrangère. Tantôt, on pense en espagnol et on s’écrit des textos en espagnol avec des amis allemands. C’est étonnant comment on apprend tellement vite une nouvelle langue sur place.

Les stages sont, à mon avis, très différents. J’ai travaillé dans une école pécialisée et cela m’a plu beaucoup. Dès le début, j’étais incorporée dans tout le travail – et le travail avec des enfants et adolescents n’est jamais ennuyant!

Pour moi, ce séjour de sept mois était une expérience merveilleuse. Il y a tant de choses à voir et chaque endroit est spécial. Les gens sont très accueillants et patients, ils sont toujours prêts à expliquer l’histoire, la politique ou la culture argentine à chacun. Surtout les colocataires aident beaucoup à faire de nouveaux amis et à se sentir comme chez soi dans ce pays à l’autre bout du monde.

en grupo_listo

L’organisation d’un stage pour Natalie était un vrai défi : Elle était seulement à la recherche d’une entreprise qui offre et travaille avec  » SAP HR « . Après quelques semaines, NICE a trouvé une offre de stage appropriée et elle a décidé de venir à l’Argentine pour 6 mois.

Anhang 4Où et combien de temps as-tu vécu en Argentine ?
J’ai vécu pendant six mois avec une femme très gentille et sympa à Córdoba. L’atmosphère était très familiale. Bien que la femme pût être ma grand-mère, elle me laissait mon espace libre et la distance que je voulais. Pour moi, il était très important de savoir qu’il y a quelqu’un au cas qu’un problème apparaît – d’une part NICE et d’autre part la « grand-mère ».

Qu’est-ce que tu as fait en Argentine ?
J’ai appris l’espagnol (avant mon arrivée, je n’avais pas parlé un seul mot) et j’ai fait mon stage obligatoire dans une entreprise internationale spécialisée au conseil avec SAP. J’étais la première stagiaire de cette entreprise et j’étais pleinement intégrée. De plus, une partie d’un grand projet m’a été confié. Je me sentais comme une employée normale, pas comme une stagiaire. Et peu de temps après, j’ai pu participer activement aux discussions pendant le déjeuner.

Lors de ton arrivée, qu’est-ce qui t’a le plus impressionné ?
Ce que m’a impressionné le plus, c’était le « cariño » des personnes à Córdoba. Tout le monde vous aide et vous donne le sentiment qu’il est heureux que vous êtes venu à Cordoba – probablement le disent tous les Allemands … nous ne pouvons pas imaginer ce «cariño ». Un des 1000 raisons à visiter Córdoba !
Pendant les premiers mois, j’ai remarqué que j’étais très détendue. Les Argentins sont lents à tous – parfois trop lent pour le goût allemand avec l’horaire. Mais cela a au un effet tant positif sur moi, malgré les inquiétudes a cause de mes études qui m’ont parfois tourmenté, je pouvais déguster totalement mon séjour à Córdoba.

Ton repas préféré en Argentine ?
La plupart des gens dirait maintenant: « La viande et les empanadas ! » Du fait que je ne mange pas beaucoup de viande, je dis : Biscuits, Alfajores et Facturas … mmmhmmmm

Qu’est-ce qui te plaît le plus de l’Argentine ?
J’ai adoré l’atmosphère à Córdoba, les gens brillants pleins d’énergie positive et de joie de vie. Pour eux, la vie sociale est si important, ils m’ont aidé à changer mes principes. La vie nocturne a aussi été super. Sortir est si facile à Córdoba. On sort de sa maison et est déjà au milieu de la vie !
L’école de langue avec mes professeurs Iria et Romina a également influencé ma vie à Córdoba. J’avais toujours autant plaisir avec les deux et je l’aimais aller en classe. Je suis arrivée sans aucune connaissance de l’espagnol, mais après peu de temps, j’ai pu m’entretenir avec les Argentins. Chapeau à mes professeurs! Au début, j’ai du rapporter mes nouvelles expériences et ce qui m’a impressionné, elles ont toujours écouté, m’ont donné des conseils et leur façon d’enseigner était parfaite. A la fin je suis parti de Córdoba ayant le niveau B2 bien que je sois arrivée sans aucune connaissance préalable …

Anhang 9A ton avis, quel est le plus bel endroit?
Pour moi, il n’y a pas d’endroit le plus beau. J’ai visité autant d’endroits magnifiques :

A l‘ouest : des parcs nationals, le désert salé
A l’est : Buenos Aires
Au sud : La Patagonie (J’y ai vu des baleines et des veaux marins)

J’ai visité beacoup de villes de la région de Córdoba, ainsi que les montagnes, et j’ai vu une course de chevaux typique à la ville de Córdoba.

Quelles sont les plus grandes différences entre l’Argentine et ton pays d’origine ?
L’Argentine : la vie sociale, des gens gentils, une vie libre et flexible, la passion et le tempérament.
L’Allemagne : la structure, la fiabilité, le stress, une vie planée, la sécurité, les horaires des bus.

Anhang 25A ton avis, l’Argentine, est-elle vaut une visite ? Pourquoi ?
Définitif oui ! L’Argentine est si différente par rapport à l’Europe, en particulier en raison de sa nature magnifique et unique! On ne peut pas le décrire en quelques mots parce que tout ce que je viens de décrire jusqu’ici m’a aidé à me sentir à l’aise dès le premier jour. Pour moi, l’Argentine est ma deuxième patrie et famille.
Ce que je recommande aux gens qui ont l’intention de voyager à l’Argentine? Pour faire l’expérience de la culture et de la vie locale vous devez vivre « complètement » en Argentine. C’est-à-dire que le temps que vous passez avec les Argentins, est important. Ils vous invitent quand vous voulez et montrez de l’intérêt. Une telle hospitalité vous ne trouverez pas en plusieurs endroits.
En résumé, vous devez être ouverts au tout ce qui est nouveau et accepter la vie et la structure en Argentine. Avec cette attitude, vous l’apprécierez pleinement et aurez un temps inoubliable !!

Patrick étudie en Suisse francophone. Il est un client typique du programme  » Personal Fit  » puisque les conditions de son université et de ses études sont assez spécifiques. Nous avons organisé son stage à Mendoza chez un viticulteur francophone. Dans la vidéo suivante, nous l’accompagnons lors de son cours d’espagnol qui le prépare à son stage.

Philipp étudie communication commerciale à Dortmund et il à l’avis qu’il faut utiliser la possibilité, comme jeune étudiant, d’acquérir de l’expérience à l’étranger et en plus, faire la connaissance avec une culture inconnu. Avant qu’il a commencé son stage à l’étranger en Argentine, il a fait un cours d’espagnol de 6 semaines dans l’école de langue de NICE. Voici il vous raconte de son cours :
12-Philipp Internship-Spanish courses-ArgentinaMon temps en Argentine était génial.
J’ai fait un cours de langues intensif pour 6 semaines. Ce cours était bien structuré, j’étais seul et le concept des cours classiques d’un part et des classes de conversation et d’entraînemant à l’extérieur de l’autre part est excellent. Quand vous commencez à apprendre une langue, c’est la meilleure façon de le faire!

Quant à mes professeurs, Romina et Lucía: les deux sont adorables et elles m’ont enseigné non seulement la langue espagnole, mais aussi ce que c’est d’être argentin. A part de toutes les heures que l’on a investi pour améliorer mon espagnol, mes professeurs ont essayé de m’expliquer qui sont les argentins et pourquoi les argentins sont comme ça. Et elles ont bien faits! Je n’ai jamais eu des problèmes graves avec les argentins et leur culture. En outre, je peux dire que j’ai fait beaucoup d’amis ici. Des amis argentins, bien sûr!

J’ai remarqué qu’en Argentine, l’ouverture d’esprit se situe sur un autre niveau. Cette ouverture fait partie d’une culture que j’apprécie beaucoup. Tout ne marche pas très bien en Argentine. Mais vous pouvez faire confiance en une chose en venant en Argentine: quand vous commencez à parler aux gens, ils ne vont pas vous abandonner! Partout, ils vous accueillent avec les bras ouverts. Venir en Argentine, c’était la meilleure décision de ma vie!

Juliane étudie gestion d’entreprise européenne à Regensburg et est un fan des villes grandes. Pour ca elle se senti immédiatement confortable dans la métropole Buenos Aires. À cote de son stage, elle a aussi prix son tems pour voyager en Argentine et de faire la connaissance avec la culture de l’Amérique du Sud.
14-Juliane Internship-Spanish courses-ArgentinaAu commencement de mes 3 mois de séjour en Argentine, j’ai passé trois semaines à Córdoba, qui est la deuxième plus grande ville du pays. Malgré le fait que je disposais de connaissances en espagnol, j’ai eu au début quelques difficultés avec la langue. J’ai constaté que c’était bien différent de comprendre et de parler une langue, entre des cours à l’université et la vie dans le pays. Dès le début, dans ma famille d’accueil, tous étaient extraordinairement affectueux, et cette cordialité n’a pas changé aux cours des 3 semaines suivantes, autant de la part de ma jeune mère d’accueil que de ses fils. Mes cours de langue étaient vraiment intensifs, car après quatre heures et demi de pensées en espagnol, –écrire et avant tout parler– j’étais vraiment fatiguée et plus rien ne rentrait dans ma tête. Alors, il était bien agréable de me promener dans les rues de Córdoba, de me détendre sur un banc de la Plaza San Martin avec une vue sur la cathédrale ou de boire un Mate ou une bière dans un des nombreux bars de la ville.

Après 3 semaines où je m’étais bien acclimatée à Córdoba, j’ai déjà dû faire mes adieux. En effet, j’ai passé les deux mois suivants à Buenos Aires, pour y faire mon stage dans le département marketing d’une fabrique de chaussures. Mes quatre colocataires, avec qui je partageais une maison dans le centre de la ville, étaient des étudiants et tous étaient super gentils. Les 12 millions d´habitants de Buenos Aires étaient, pour moi qui suis une grande fan des gandes villes, exactement ce que je recherchais, et très souvent je me baladais dans les rues et admirais les belles bâtisses de certains quartiers comme Palermo ou San Telmo. Mon temps libre à côté de mon stage, je l’employais à découvrir les multiples possibilités culturelles des métropoles argentines, mais aussi à voir, au nord du pays, les impressionnantes chutes d’Iguazu, et à traverser la frontière avec l’Uruguay, pour visiter les charmes de la capitale uruguayenne. Ce qui m’a également fasciné pendant mon séjour en Argentine a été les gens, qui sont, malgré de multiples cas d’extrême pauvreté, toujours amicaux, ouverts et aimables.

Au total j’ai passé trois mois extraordinaires en Argentine, qui n’ont pas seulement influencer positivement mon CV et amélioré mes connaissances en espagnol, mais également m’ont apporté énormément d’un point de vue personnel.

En France, Camille étudie gestion d’entreprise international. Dans le cadre d’un semestre pratique, elle est venue en Argentine et était responsable pour la prise en charge des clients français de NICE. Ce qu’elle a plait beaucoup en Argentine, elle raconte ici :
17-camille internship-spanish courses-argentinaMon expérience en Argentine a vraiment été  magique pour moi! Je ne parlais pas du tout espagnol à mon arrivée, mais en l’espace de peu de temps, grâce aux cours intensifs ainsi qu’à ma colocataire avec qui je me suis très bien entendue, j’ai fait de rapides progrès. J’ai découvert un magnifique pays, une population très accueillante, souriante, toujours prête à rendre service, à aider…Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de visiter la région de Córdoba, où j’y ai fait mon stage, ainsi que d’autres régions, et ces images resteront gravées dans ma mémoire toute ma vie je pense. J’ai vraiment passé 6 mois hors du commun, je peux dire maintenant que je me suis fait de vrais amis sur place et il me tarde d’y retourner…

Je conseille vraiment à tout le monde de faire un stage de ce type, aussi loin de son chez soi, hors des sentiers battus, vous en reviendrez transformé.

J’ai fait mon stage au sein même de la centrale de NICE, et ai commencé un projet marketing pour faire venir un public francophone sur place en Argentine. Je me suis occupée de tout ce qui était traduction, recherche d’Universités francophones etc. J’étais entourée de collègues très agréables avec qui j’ai eu un bon feeling dès le départ. En résumé, il n’y a eu que du positif à tous les niveaux!! Moi je n’aurais qu’un conseil, foncez vous inscrire immédiatement, vous ne pouvez pas le regretter, c’est impossible!

L'expérience de Melanie
Stage ou Volontariat en Amérique du Sud
Why-Nice-uni

Highlights-FR

Paquete3-FR

Workshops-FR